AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heather Stevens [_UC]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heather Stevens
Admin | Fluo Kid
avatar

Féminin Nombre de messages : 958
Age : 26
Age : 21 ans
Pêché : Lust and Envy
Date d'inscription : 09/08/2007

Fiche VIP
Taux VIP:
40/100  (40/100)
Résolutions:

MessageSujet: Heather Stevens [_UC]   Ven 10 Aoû - 11:39

I .

Nom : Stevens
Prénom : Heather Ann Lily
Surnom(s) : Heather ne peut supporter aucun surnom ou dimunitif, mis à part peut être Darling par ses petit-amis ou peut être même Trésor. Mais pour elle, le fait de se faire surnommer montre la banalité et l'attachement à quelqu'un et elle ne peut pas supporter le contact prolongé avec quelqu'un. Inflexible? Oui probablement, mais pas dans sa vie, et l'appellation qu'elle préfère encore est son prénom ou peut être son deuxième prénom: Ann.
Age : 25 ans
Date et lieu de naissance : 25 décembre à Londres
Métier : [ Facultatif ] Mannequin à ses heures perdues, on ne peut pas dire que la miss Stevens possède vraiment un métier. Peut être celui de fêtarde professionnelle, ou droguée bourgeoise mais c'est tellement cheap de ne pas pouvoir s'offrir ce qu'on veut sans travailler...
Résidence : Greenwich Village, "The Eden on Earth", à deux blocs de la librairie où elle s'approvisionne régulièrement...

II .

Caractère :

Goûts :

La jeune femme bien que d'allure superficielle s'intéresse énormément à la culture. Littérature, art, cinéma rien n'est trop beau pour ses yeux verts-bleus ce qui fait qu'elle est extrêmement cultivée. Mis à part une culture hors norme, elle est en quelque sorte une éponge sur pattes. En effet, elle absorbe toutes les informations qui peuvent passer près d'elle, on ne sait jamais si ça peut servir pour plus tard... La jeune femme manifeste également un intérêt vif pour les pays asiatiques, leur culture et leur tradition. En accord avec cet intérêt, elle est fan de littérature japonaise. Elle peut par exemple passer des journées à se nourrir de pommes vertes tout en lisant avec attention chaque ligne traduite. Attentive également aux changement politiques, elle a déjà fait de nombreuses visites tout en pratiquant activement son métier de mannequin. Touriste, elle visite environ tous les sites intéressants aux quatre coins du monde, par exemple demandée pour un défilé à Paris, elle regardera de nouveau la tour Eiffel puis le musée du Louvre tout en visitant pendant quelques jours la capitale dans tous ses détails; les ruelles, les toitures, toutes les choses qui rappelleraient l'art et la beauté des choses.

Niveau alimentaire, elle est végetalienne depuis sa plus jeune enfance et ne supporte pas la vue d'un animal mort près d'elle et si un de ses compagnons de soirée s'autorisait de manger quelque chose d'autrefois vivant devant elle, sa colère serait grande et personne ne serait étonné de la voir piquer une crise de larmes tout en criant. Excentrique? Oui peut être mais c'est ce qui la rend tellement unique et puis tellement facilement remarquable par les grands créateurs. Absolument pas gourmande à cause de ses habitudes alimentaires, elle ingurgite "pour compenser" des litres et des litres d'alcool ainsi que des quantités remarquables de speed ou de coke qui lui permettent de dormir le moins possible. En effet la miss déteste le fait de dormir, croyant perdre du temps pendant ces heures là. A présent, elle dort au maximum 3 heures par nuit, restant l'autre partie de la nuit avec un garçon ou s'amusant en soirée. Récupérant son sommeil lors de cures de désintoxication ou les weekends prolongés, elle ne veut rien savoir à propos de saineté. A cause de ces simples habitudes, les journaux people ont trouvé leur nouvelle coqueluche : arborant une coupe courte, destructurée alors que le jour d'avant ses cheveux longs éclataient dans les rayons de soleil, la demoiselle est imprévisible. Ainsi, et avec son caractère indomptable on ne sait jamais par quel moyen Heather Stevens nous surprendra...


Apparance Physique :

Etrange. Sa beauté se résumait exactement à ce simple mot. Heather n'était ni splendide, ni magnifique; captivante et surprenante peut être mais c'était surtout l'ensemble qui convenait parfaitement. Chevelure brune, brillante et longue, elle pouvait plaire à tout le monde. Bien évidemment elle n'était pas du gout des mondanités car trop imprévisible et changeante pour être catégoriée mais elle était malgré tout présente et personne ne pouvait nier son charisme. Entre beauté scandinave et pureté indienne, on avait une jeune femme comme Heather. Le visage long, les lèvres plutôt prononcées, quiconque la verrait de moins de 10 centimètres aurait l'envie irrésistible de l'embrasser. Dans son élément devant un objectif, elle pouvait se trémousser pendant des heures sur une musique éléctro, prise sous tous les angles par un photographe de talent avant de décoller dans un jet privé en direction du prochain défilé qu'elle ferait. Fatiguée? Oui bien évidemment mais il y a tellement de médicaments qui remédient à ce genre de problèmes. D'ailleurs ses cernes naturelles sont bien évidemment cachées sous un fond de teint discret qui a exactement le même teinte que sa peau claire. Teint de porcelaine, yeux ressortant parfaitement, elle est une poupée de petite fille parfaite et immobile. Vous savez, elle n'était pas désirée comme le serait une fille disons "vulgaire", mais elle était désirable, et c'était exactement ce qui comptait car aux yeux des autres elle était quelqu'un d'unique que personne ne pouvait imiter, même si la motivation y était. Adulée par toutes les adolescentes qui se sentaient uniques mais incomprise, elle était le symbole de la jeunesse décadente de Londres. D'ailleurs au vu des couvertures de revues pour adolescents pré-pubères et des interviews qu'elle a eu l'occasion de faire, on comprenait très bien qu'elle se plaisait à être une icone étrange et spéciale. Elle recherchait la pureté comme on rechercherait l'âme soeur, à la seule différence près, que c'était une évidence pour elle d'être resplendissante. Plutôt narcissique et fière, elle avait un corps à faire pâlir d'envie. Mais elle en jouait et s'amusait même beaucoup des regards envieux des femmes plus mal loties qu'elle. Sachant porter de la haute-couture comme des vêtements d'une vieille friperie, elle savait garder de l'allure et de l'élégance sans faire 'cheap' ou vulgaire.

Affichant fièrement 1m78 et des mensurations quasi parfaites -84 59 86-, la jeune femme n'avait pas à se plaindre de son physique, loin de là mais de temps à autre ressentait le besoin intense de se sentir consolée dans sa beauté. Ainsi, il lui arrivait souvent de demander en pleine partie de jambes en l'air si son compagnon la trouvait belle, désirable ou on ne sait quoi. Incompréhensible vu ses traits ? C'est à ce moment là qu'il faut comprendre la psychologie complexe de Heather Stevens.


Points Forts : Son pragmatisme et sa résistance aux drogues (si on peut appeler ça un point fort...)

Points Faibles : Sa susceptibilité et sa froideur

III .

Histoire :

Prologue || Once uppon a time


Un air énervé peint sur le visage, Hayley Rave avançait rapidement sur la chaussée mouillée de la 5th avenue. Les cheveux raides comme des baguettes et dégoulinants de pluie, le talon cassé de ses Manolos à la main, elle marchait d'un pas brusque tout en dépassant très vite la boutique de Victoria's Secret où des modèles vêtues seulement de sous-vêtements la regardaient, leur visage esquissant un sourire moqueur. La journée de la jeune femme avait été abominable: lever aux aurores pour une journée de shooting interminable, déjeuner bref avant un passage express au toilettes pour tout vomir dans les cuvettes luxueuses du restaurant dans lequel elle avait mangé, puis enfin course effrénée jusqu'au studio du photographe où elle allait passer le reste de sa journée. Devant les appareils photos, elle ne put retenir ses larmes, mais les photos en retenaient une certaine émotion. "Tu es trop sensible Hayley, fais attention...". Le photographe était tellement compréhensif, le coeur de la jeune femme le remarqua tout de suite et c'était visiblement réciproque. Alors que les dernières photos étaient prises, une pluie torrentielle s'abattait sur New York. Les gouttes coulaient le long des vitres qui donnaient une vue magnifique sur Central Park, désert et abandonné où seulement quelques courageux osaient encore se balader avec leurs parapluies: de temps à autre avec leur chien. Pensant au long chemin de retour qu'elle allait devoir emprunter pour rentrer dans un quartier plutôt mal famé de l'autre côté de la ville, où habitait son petit-ami: Tyson, le mannequin sentit un frisson la parcourir. Eh bien oui, même des filles aux allures plutôt froides avaient une sensibilité plus ou moins cachée. Là où elle s'exprimait par les larmes chez Hayley, c'était avec de la créativité qu'elle ressortait chez d'autres, mais jamais chez ses "petits-amis", ils étaient bien trop étranges pour ce genre de "détails". D'ailleurs, en parlant de petits-amis, elle en avait plusieurs qui chacun à leur tour l'entretenaient du mieux qu'ils pouvaient avant qu'elle ne les largue. Les trafics de drogue étant plus que rentables dans les divers quartiers, le joli minois savait en profiter. Ainsi, elle allait de nouveau devoir coucher avec Tyson, récupérer son argent, puis tout simplement s'en aller, avant de lui annoncer leur rupture. Bien évidemment, les pauvres types dans le genre de Tyson comprenaient au bout d'un moment que Hayley ne venait que pour l'argent, mais ils étaient tellement attirés pas son corps. Là où vous croyez qu'elle n'était qu'une pauvre cruche, couchant pour son argent, elle était une manipulatrice qui savait faire rentrer de l'argent.

Quelques jour plus tard, un numéro inconnu apparut sur le cellulaire noir de Hayley Rave. Sur son visage plutôt amoché par des coups se lut tout d'abord la surprise puis enfin la lassitude. On la prenait encore pour une pauvre file qui faisait le trottoir comme on irait au bureau tous les jours. La voix trainante, elle répondit avec un petit "Âllo", qui bientôt se transformait en un flot de paroles plus incompréhensible que n'importe quel manuel d'informatique avancée. A l'autre bout du fil: Un jeune photographe du nom d'Artémis Stevens, jeune, beau, riche et talentueux il sut trouver les mots pour consoler la jeune femme. Et dès leur prochaine rencontre, il était évident que la dernière fois qu'ils s'étaient vus c'était non seulement un coup de foudre mais plus que ça: de l'amour pur et dur, comme dans les contes de fées. Utopique, les yeux en forme de coeur et voyant la vie en rose, la jeune femme ne put croire en son bonheur, et chaque rencontre qui se déroulait signifiait pour elle: encore un moment au paradis. Ce ne fut que lorsque la jeune femme tomba enceinte qu'elle douta. Resterait-il? Allait-elle le garder? Car oui, malgré tout le temps avait passé, et la jadis jeune femme, n'était plus ce qu'on pouvait appeler une adolescente plutôt mature. 29 ans étaient certes peu, mais pour avoir un enfant c'était l'âge idéal, et puis, le mannequinat arrêté, elle avait un certain temps à consacrer à un enfant qui pouvait naitre. Malgré tous les doutes et attentes, Artémis accueillit la nouvelle avec un professionnalisme assez particulier: "Ok on le garde, je m'occupe d'un nouveau studio, tu n'as qu'à faire les magasins pendant ce temps là". Perdue et anxieuse par rapport à cet enfant quelle allait devoir porter pendant au moins neuf mois, Hayley accepta sans rechigner les propositions de plus en plus généreuses que lui offrait son compagnon de vie. Ce ne fut que lorsqu'elle sut où se trouvait le nouvel appartement qu'elle eut un peu de mal: "Chérie, j'ai trouvé un appartement... à Londres, on a notre jet privé qui nous permettra de visiter demain matin ok?" Acceptant malgré elle, elle accepta quelques jours aussi sa proposition de devenir son épouse. Dentelle blanche, et fête endiablée au milieu de mannequins et photographes, mais aucune famille à l'horizon. En effet, le jeune Artémis avait oublié d'inviter de la famille, et ainsi la nouvellement-mariée Hayley venait à vivre le prétendu "plus beau jour de sa vie" seule, accompagnée seulement d'un petit être qui se trouvait être la plus merveilleuse des jeunes femmes dans quelques années...


Chapitre 1 || My Name is God (ou "Call me God")

...

IV .

Avatar : L'étrange mais néanmoins très jolie Coco Rocha
Pseudo : Divers pseudos sur le net, jamais le même, sinon, Amal Wink
Age : 15 ans
Sexe : Fille
Nombre de fois où vous serez environ présent sur le forum : Tous les jours ou presque

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Heather Stevens [_UC]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heather Stevens Williams
» Vos Personnages préférés des Feux de l'amour :p
» Heather Ciabattino Stanam Williams
» Lemieux et Stevens...
» Présentation: Heather Night [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: In second place :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: